Coven – American Horror Story

La saison 3 d’American Horror Story – Coven a commencé il y a quelques semaines et je suis déjà complètement accro. J’ai, sans cesse, rappelé la date de diffusion du premier épisode à mes amis et je pense même les avoir gonflé avec ça. Il faut dire que cette saison est centrée sur les sorcières et ce thème me fascine.

coven ahs bitchcraft

J’ai trouvé la saison 1 extrêmement dérangeante. La saison 2, Asylum, absolument effrayante.
Et la 3 ? Malgré les scènes de tortures, de viols, et le voodoo, je la trouve agréable à regarder. Cette saison ne me fait pas peur, loin de là, parfois je suis un peu dégoûtée mais les scènes chirurgicales de Grey’s Anatomy me dégoûtent aussi…

Ce qui me plait également dans cette série, c’est la diversité de thèmes abordés et surtout de voir le jeu des acteurs qui sont extrêmement doués et bons. Jessica Lange a été parfaite dans chacun des différents rôles qu’elle a eu. Je lui voue désormais un culte !

jessica lange coven

Un conseil, si vous avez peur des serpents, passez votre chemin, vous risquez de crier un bon nombre de fois !

serpent american horror story

Les flashbacks s’immiscent très bien dans la série et sont utiles à la compréhension de la série. Delphine Lalaurie, Marie Laveau et Fiona Goode forment un fantastique trio.

Don't mess with Marie Laveau

Don’t mess with Marie Laveau

 

Vivement le prochain épisode, celui d’Halloween m’a laissé sur ma faim. Je vous laisse avec les meilleurs gif de chacune des saison de cette splendide série !

evan peters ahs1lily rabe asylum jessica lange fiona

Rendez-vous sur Hellocoton !

Paradise, au bonheur des dames

Zola et moi, on n’est pas trop copains. Faut dire que Germinal m’a laissé un goût amer et j’ai laissé cet auteur de côté. Et puis voilà que BBC a décidé d’adapter son roman Au bonheur des dames au format série. J’ai englouti les 8 épisodes de la saison 1 en trois petits jours et j’ai désormais très envie de lire le livre.

the paradise

Intelligente, ambitieuse et généreuse, Denise Lovett est recrutée au Paradise, un grand magasin qui détient pour elle les promesses d’un nouveau monde plein de possibilités…

Je suis devenue accro à la série très vite, un peu comme avec Downton Abbey. Il faut dire que les séries en tenue d’époque m’attire énormément. Les scénarios sont très bons et on s’attache très vite aux personnages, surtout à Denise et à M. Moray (Monsieur Sexy).

the ladies paradise the ladies paradise the ladies paradise the paradise

Si vous aimez les séries au charme anglais, celles qui se passent à une autre époque, vous devriez regarder The Paradise.

Maximalist, le petit nouveau des webzines

Il y a quelques mois, Josian, un des fondateurs de Portmanette, m’a contacté pour rejoindre l’équipe rédactionnelle. Au début, Portmanette portait sur l’univers du jeu vidéo et du monde geek en général. Le site s’est ensuite orienté vers une culture plus large avec notamment l’arrivée des articles sur l’art, les séries tv et les films. Finalement, il y a quelques semaine, les fondateurs ont décidé de recentrer Portmanette sur son axe d’origine et de créer en parallèle Maximalist pour accueillir tout le reste.

J’écris désormais pour Maximalist avec pour ligne éditoriale de présenter les sélections shopping un peu geek et certaines séries. Je ne me limiterai pas seulement à ces deux thèmes, mais pour l’instant ce sont ceux avec lesquels j’ai le plus d’affinités.

J’écris pour eux bénévolement parce que tout d’abord, ça m’apporte de la vue d’un point de vue professionnel et ça m’oblige à écrire sous certaines contraintes (pas de première personne du singulier ou pluriel, être moins directe avec le lecteur), ensuite parce que Josian, c’est un peu mon gourou du CSS, il m’a tout appris côté code propre et je lui dois beaucoup (merci encore pour ta patience), et enfin parce que j’aime écrire.
Je sais que je ne suis pas extrêmement assidue sur ce blog, notamment parce que je fais toujours plusieurs choses à la fois, du coup écrire pour quelqu’un me permet d’être plus rigoureuse que ce soit dans l’écriture mais aussi la régularité des articles.
Le contenu de mon blog est différent de ce que je vais écrire pour Maximalist, notamment parce qu’ici j’étale mon côté « fille », en fait depuis que je bosse dans un environnement de mecs, mon côté féminin s’est décuplé au point qu’on me surnomme parfois « LA fille » au bureau (et ça ne me déplaît pas). Maximalist va surtout me permettre de développer – pour ne pas dire étaler – mon côté geek.

Tout ça pour dire, allez faire un tour sur Maximalist, et si vous appréciez ce que vous y trouvez, on se retrouve sur Facebook, Twitter ou encore Hellocoton :)

Rendez-vous sur Hellocoton !